L’édito du Président (7 septembre 2018)

, par  François Bressy

Les lumières se sont éteintes dans la salle du Parnasse de Nîmes, mettant un terme à la fête annuelle des échecs que constitue le Championnat de France. Saluons l’Echiquier Nîmois, son Président, Jean-Yves Costa, et ses bénévoles, pour la prestation offerte aux près de 900 joueuses et joueurs présents à Nîmes. Remercions la Ville de Nîmes pour son engagement pour les échecs, la Fédération Française d’avoir choisi un club de notre Ligue pour l’organisation de ce Championnat, et l’équipe organisatrice pour son travail de préparation et d’orchestration de cette manifestation.

Ce beau Championnat a consacré deux « nouveaux » Champions de France : Tigran Gharamian en mixte, et Pauline Guichard chez les féminines. 141 joueuses et joueurs d’Occitanie se sont alignés dans les différents opens (contre 129 en 2017 à Agen), donnant ainsi à notre Ligue la première place en matière de participation. Des podiums, il y en a eu deux autres, avec les titres de Vice-champions de France du GMI de Carcassonne Eric Prié et du Maître FIDE nîmois Pierre Dussol, respectivement dans les catégories seniors plus et vétérans. Bravo à eux !

Pendant ce temps, quatre jeunes de notre Ligue représentaient la France dans les compétitions internationales.
Théo Ambrosino, de Cers, et Clémentine Kruk, de Toulouse Lardenne, sont allés en Pologne pour prendre part au Championnat du monde jeunes des déficients visuels. Face à une opposition extrêmement relevée (car mixant toutes les catégories d’âge), ils ont fait mieux que se défendre, Théo réalisant notamment une performance moyenne supérieure à son ELO.
De leur côté, Béatrice Belluire, de Carcassonne, et Mahel Boyer, de Nîmes, se sont rendus en Lituanie, pour participer au Championnat d’Europe des jeunes, qui constituait leur premier championnat international. Auteure d’un tournoi « en dents de scie » (dixit son entraîneur de l’équipe de France), Béatrice a démontré « d’indéniables qualités » et engrangé beaucoup d’expérience chez les U18 féminines. 30ème sur la ligne de départ chez les U14, Mahel s’est adjugé la 15ème place, après avoir disputé tout le tournoi sur les premières tables, démontrant « de très prometteuses qualités qui laissent entrevoir l’avenir avec confiance ».

Après ces joutes estivales, c’est maintenant la rentrée : la saison 2018-2019 est déjà lancée. J’y reviendrai dans un très prochain édito.

Navigation

AgendaTous les événements