Edito du 15 novembre 2018

, par  Pierre Leblic

Le championnat du monde entre Magnus Carlsen et Fabiano Caruana se déroule actuellement à Londres. Cela me donne l’occasion d’aborder la question du « haut niveau ». Autant nous devons nous préoccuper du développement de notre discipline auprès du plus grand nombre, autant nous devons nous occuper du perfectionnement des meilleurs. C’est ce que la Ligue d ‘Occitanie tente de faire en mettant en place le « Pôle Espoir » et, à partir de cette année, « le Pôle Excellence ». Les jeunes qui en seront membres seront aidés financièrement pour prendre des cours et participer aux tournois, afin d’atteindre le haut-niveau. Ainsi, cette année, deux membres du Pôle Espoir, Mahel Boyer (Benjamin, Nîmes) et Béatrice Belluire (Cadette, Nîmes) ont pris part aux Championnats d’Europe et du Monde. Théo Ambrosino (Cers) et Clémentine Kruk (Toulouse Lardenne) ont, pour leur part, participé au Championnat du Monde des malvoyants en Pologne. Les jeunes qui participent au Championnat de France perçoivent également une aide de la Ligue. Cette dernière consacre ainsi plus de 22 000 € au soutien de la formation des jeunes et de leur participation aux compétitions nationales et internationales.
La formation des jeunes de haut-niveau entre également dans la politique du Conseil Régional d’Occitanie, qui la subventionne largement. C’est une aide indispensable pour notre Ligue. Nous avons l’ambition d’améliorer encore notre offre de perfectionnement. Ainsi, en 2019, nous proposerons à nos jeunes un « tournoi à normes » où les meilleurs d’entre eux pourront réaliser une norme de Maître International.
Parallèlement, il est nécessaire d’élargir l’implantation de notre discipline, en particulier dans le milieu scolaire, car c’est bien du plus grand nombre que sortira l’élite.

Pierre Leblic

Navigation

AgendaTous les événements